IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC
Turf-Suisse

«Uza Josselyn ne verra plus jamais Vincennes»

Joint par téléphone après la prestation d’Uza Josselyn dans le Grand Prix de France, René Aebischer nous a donné des nouvelles de sa championne et éclairé sur la suite de sa carrière. Il nous parle aussi de Flashdance, récente 3e sur la cendrée parisienne. Interview exclusive.

2e du Prix de France 2019, Uza Josselyn n’a pu faire mieux que 9e cette année. Comment avez-vous jugé sa prestation?

Elle est très bien partie, dévalant facilement la descente sur le pied de 1’02, et en plaine son driver a pu la reprendre sur le pied de 1’17 pour laisser passer Davidson du Pont. Elle a bien accepté ce ralentissement et ne s’est pas tendue, dans ce domaine elle a beaucoup progressé par rapport aux années précédentes. Toutefois, elle n’a pas réaccéléré comme elle sait le faire pour finir. Le vainqueur n’était pas prenable et elle n’aurait pas pu s’opposer à la fin de course de Face Time Bourbon et Delia du Pommereux qui ont été impressionnants, mais je pense qu’il y avait vraiment la place pour être 4e.

Comment expliquez-vous cette contre-performance?

Elle est très bien rentrée de sa course. Depuis sa 4e place dans le Bourbonnais elle n’a fait que monter en condition. Physiquement elle est parfaite. Elle ne s’est tout simplement pas mise à plat ventre dans la ligne droite comme elle le faisait encore le meeting dernier. Elle a désormais 9 ans et à cet âge apparaît souvent un phénomène bien connu qui est le « vieillissement physiologique de l’effort ». L’effort devient plus difficile à faire et cela peut se manifester soit par des douleurs, ce qui n’est pas du tout le cas d’Uza Josselyn, soit par une retenue à l’effort par peur de se faire mal. Dans ce cas de figure, les chevaux sont souvent exceptionnels à l’entraînement et moins bons en course, c’est typique et j’ai l’impression que c’est ce qui lui arrive.

Dès lors, comment envisagez-vous la suite de sa carrière ?

Le meeting d’hiver est fini pour Uza Josselyn et le Grand Prix de France aura été la dernière course de sa carrière sur l’hippodrome de Vincennes. Même si elle y a réalisé de grandes performances, c’est une piste qui ne correspond pas à ses réelles aptitudes et qu’elle n’a jamais vraiment appréciée. Au contraire, elle adore les pistes plates et les courtes distances. Elle va donc aller courir le Critérium de Vitesse de Cagnes-sur-Mer qui est taillé pour elle. Si elle y réalise une bonne performance et qu’elle me montre qu’elle a encore envie sur des pistes autres que Vincennes, alors nous honorerons au printemps les invitations reçues de la Scandinavie. Dans le cas contraire, elle partira au haras comme poulinière. Elle a réalisé une carrière exceptionnelle (ndlr : 1’274’000€ de gains, 33 victoires dont 2 de Gr.I), je lui serai à jamais reconnaissant pour toutes les satisfactions qu’elle m’aura apportées et les grands moments qu’elle m’aura permis de vivre. Grâce à elle j’ai tout de même eu la chance de courir les trois plus grandes courses au monde – Prix d’Amérique, Elitloppet, International Trot – ça je ne pourrai jamais l’oublier. Je me souhaite de pouvoir en toucher une comme ça tous les 5 ans ! (rires)

La suite justement, pourrait-ce être Flashdance ?

A la fin de la saison de courses chez nous en Suisse, je pensais qu’elle serait capable de très bien faire au niveau européen. Aujourd’hui j’en ai la certitude. Elle a réalisé 4 bonnes courses à Vincennes, sans être toujours chanceuse, me montrant ce que je voulais voir. Elle a tout de même trotté 1’12’5 sur les 2700m de la Grande Piste et 1’12 sur les 2100m Autostart en ayant fait tout le parcours en 3e épaisseur. Pour elle aussi le meeting d’hiver est terminé. Elle va avoir un peu de repos avant de reprendre tranquillement la compétition au printemps en Suisse. Le but est de la préparer pour les épreuves européennes qui auront lieu à partir de mai-juin. C’est actuellement ce que j’ai de meilleur dans mes boxes et, s’il est aujourd’hui trop tôt pour dire si elle pourra marcher dans les pas d’Uza Josselyn, elle a une très belle saison 2020 à faire.


  • OuiNon