IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC
Turf-Suisse

Lundi 18 novembre à Avenches : l’analyse détaillée

C1 Affaire de sprinters

Ayant laissé une impression des plus favorables récemment, n’échouant que du minimum pour la victoire alors qu’il était encore dernier à l’entrée de la ligne droite, Enattof (9) s’affirme de plus en plus comme l’un des bons chevaux du pays et peut renouer avec le succès dans cette épreuve. Nous lui préférerons toutefois légèrement Chambon Tonique (7), qui se serait certainement également mêlé à la lutte ce jour-là sans sa faute à mi-ligne droite, et qui, bien que n’étant pas un modèle de régularité, est encore en gros retard de gains. Comète de la Noé (4), irréprochable depuis plusieurs semaines, et Elkador de Romane (8), lui aussi régulier à ce niveau, compléteront notre sélection.

Notre sélection

7-9-4-8

La synthèse de la presse

9-7-4-8

Les courses de référence

Prix de Lucerne (Avenches, 4.11.2019, 2350m Autostart)

2e Enattof
4e Elkador de Romane
Dai Chambon Tonique

Prix de Saignelégier(Avenches, 27.10.2019, 2350m Autostart)

1er Chambon Tonique
3e Authentique Amour

Les avis des pros

1 Global Spotify – 8 Elkador de Romane
(L.Ferro, entraîneur, entraîneur)
Global Spotify a réalisé une très belle valeur dernièrement, c’est dommage qu’il n’ait pas bénéficié d’un meilleur parcours. Rendre 25m ne sera pas facile mais j’y crois pour une place.
J’en attendais un petit peu mieux d’Elkador de Romane dernièrement, mais il a tout de même encore une fois répondu présent. Il devrait à nouveau disputer l’arrivée. Mes deux pensionnaires ont une chance équivalente. 
3 Cordeiro – 9 Enattof
(V.Nunes de Oliveira, entraîneur)
Cordeiro a eu des soucis d’abcès à un pied depuis sa dernière course et je n’ai pas pu le travailler comme je l’aurais voulu. Du coup je suis dans l’expectative pour cette épreuve.
Je suis plus confiant avec Enattof, ce qu’il vient de réaliser est vraiment très bien. Il reste un peu spécial à mener et peut parfois faire des blagues mais son driver le connaît bien. Je serais très déçu qu’il ne lutte pas pour les premières places.
7 Chambon Tonique
(M.-A.Bovay, entraîneur-driver)
C’est un cheval très spécial. L’autre jour j’ai été un peu trop gourmand et il m’a répondu par une faute. Je m’en veux car je n’avais pas besoin de le solliciter, il venait dans une très belle action. Ici il va découvrir pour la première fois le départ volté sous mon entraînement, je vais vraiment prendre mon temps. Il a prouvé ce qu’il valait dans cette catégorie, s’il reste au trot c’est une première chance.

C2 Qui peut arrêter Marc-André Bovay ?

Pratiquement assuré de conserver ses titres de meilleur entraîneur et meilleur driver du pays avec une nette avance à 8 courses de la fin de la saison, Marc-André Bovay peut encore soigner ses statistiques dans cette épreuve, lui qui compte plus de 50% de réussite sur le podium depuis le début de l’année. Il pourra en effet compter sur Vinci du Macherel (8), qui a tout simplement remporté 10 de ses 16 courses en 2019 et que rien ne semble arrêter, mais également sur Uvidus (3), dont les dernières sorties ne reflètent pas la vraie valeur et qui pourrait se rappeler à notre bon souvenir avec Marcel Humbert au sulky.

Elattori (6) possède le niveau d’une telle épreuve et ne doit pas être négligé. Sonny Club (4) tentera de confirmer ses bons débuts en Suisse. Ubisoft le Fol (2), irréprochable pieds nus, et Adagio du Martza (9), modèle de constance, seront à l’affût de la moindre défaillance.

Notre sélection

3-8-6-4-2-9

La synthèse de la presse

8-6-3-2-9-4

Les courses de référence

Prix de Délémont (Avenches, 20.10.2019, 2350m Autostart)

1er Vinci du Macherel
2e Sonny Club
3e Ubisoft le Fol
4e Uvidus
6e Vingt Deux Juillet

Grand Prix Suisse (Avenches, 27.10.2019, 2350m Autostart)

3e Elattori

Les avis des pros

1 Rebus – 4 Sonny Club
(L.Ferro, entraîneur)
Beaucoup de concurrents ont fait forfait, si bien que Rebus se retrouve seul à devoir rendre la distance. Ça s’annonce très compliqué. Une 4-5e place serait déjà extra.
Sonny Club a effectué une bonne rentrée. Il n’est toutefois pas encore à 100% de ses capacités et l’opposition est très relevée. Il faut voir s’il peut confirmer.
2 Ubisof le Fol
(J.-C.Gardaz, entraîneur-driver)
Il sera à nouveau dans sa robe de mariée, pieds nus et avec les œillères. A l’entraînement il est resté dans un bel état de forme. Cependant, le lot est vraiment très relevé. IL n’est pas incapable de gagner mais il peut aussi terminer 6e en ayant bien couru. Ce sera une question de parcours, il faudra un peu de chance.
3 Uvidus – 8 Vinci du Macherel
(M.-A.Bovay, entraîneur)
Uvidus est un cheval très intelligent qui avait un peu pris ses aises ces derniers temps. J’ai intensifié le travail depuis quelques semaines, il est très plaisant. Je remets également un pilote expérimenté à son sulky. Pour moi il n’y a pas d’écart de valeur entre lui et Vinci du Macherel. Je m’attends à une très bonne performance de sa part et il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il termine devant mon autre pensionnaire.
Vinci du Macherel est lui resté dans le même état de forme. Il a réalisé une saison magnifique, je n’ai vraiment rien à lui reprocher. Avant le coup rien ne s’oppose à ce qu’il continue sa belle série. 
6 Elattori
(V.Nunes de Oliveira, entraîneur)
Ses derniers travaux étaient très bons et il a déjà prouvé sa compétitivité dans ce genre de lot. Il a sa chance.

C3 Eldorado Quick et Dream Believer se retrouve

De retour à son meilleur niveau, comme en atteste sa récente victoire, Dream Believer (9) est en retard de gains après une longue absence et devrait pouvoir poursuivre sur sa lancée. Il paraît en tout cas capable de prendre sa revanche sur Eldorado Quick (5) qui est irréprochable pieds nus mais aura moins de fraîcheur que son riva.

Autre atout de Marc-André Bovay, Fast Marancourt (4) tentera de jouer les arbitres. Venant de pleinement rassurer, il aura cette fois l’avantage de se présenter déferré des postérieurs, ce qui l’améliore tout de même nettement. Durtal Blue (6), pieds nus pour la première fois, Echo du Scion (8), sur la montante, et Vento Petral (7), qui vaut mieux que ses dernières courses, seront vus ensuite.

Notre sélection

9-5-4-6-8-7

La synthèse de la presse

9-5-4-8-7-6

Les courses de référence

Prix de Fehraltorf (Avenches, 27.10.2019, 2350m Autostart)

2e Eldorado Quick
3e Fast Marancourt
4e Durtal Blue

Prix d’Arosa (Avenches, 27.10.2019, 2350m Autostart)

1er Dream Believer
3e Echo du Scion

Les avis des pros

4 Fast Marancourt – 9 Dream Believer
(M.-A.Bovay, entraîneur)
Fast Marancourt reste sur une très bonne sortie. Il sera déferré derrière et très allégé devant pour ce dernier objectif de la saison. Il doit pouvoir accrocher une bonne place.
Dream Believer lui est tout de même un peu supérieur en valeur. Il avait besoin de retrouver le rythme de la compétition après une longue absence mais sa dernière course a prouvé qu’il était revenu au top. Suite à cette absence il est un peu en retard de gains. Je pense qu’il peut y avoir match avec Eldorado Quick
7 Vento Petral
(L.Ferro, entraineur)
Il a repris un peu de fraîcheur pour aborder ce qui sera certainement sa dernière course de la saison. Il n’est peut-être pas dans la condition de cet été mais il peut tout de même prendre une place dans cette épreuve. 
  • Choix*
    Location d'une écurieLocation d'un boxe de passage


  • OuiNon