IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC

La vie à IENA au 55e jour

«Dis grand-papa, c’est la fin du monde?»

Le vendredi 13 mars, lorsque tu m’as posé la question à la suite des premières annonces faites concernant la propagation d’un virus répondant au nom de coronavirus, j’ai immédiatement répondu de manière à te rassurer: les virus, le monde scientifique les connait et les maîtrise… Mais ton visage et tes yeux traduisaient une vraie peur, celle que l’on peut lire après une catastrophe dans le regard de ceux qui ont tout perdu. Peut-être venais-tu de perdre un peu de naïveté sur la vie que tes 20 ans t’invitaient tout juste à découvrir?

Depuis, toutes nos interrogations n’ont pas trouvé de réponses. La seule certitude consiste à ne pas savoir… Si rien n’a changé «physiquement» laissant croire que tout va bien, c’est oublier les souffrances morales, psychiques et physiques que chacun de nous retient au plus profond de soi-même. Après la guerre ou une catastrophe, les dégâts sont visibles et la reconstruction apparaît concrète pour tous.

Demain, il appartient en priorité à la jeune génération d’entreprendre la longue construction de son avenir en tenant compte de ses aspirations, du climat et en inventant peut-être un nouveau modèle de société. Une difficile, mais belle et prometteuse période s’offre à vous. Je suis certain que les anciens vous aideront à choisir et à modeler les contours de votre choix. Ce choix, il vous appartient. Ta vie t’appartient.

Pour les moins jeunes, je souhaite bien sûr un travail, du plaisir, tout en consacrant davantage de temps aux valeurs humaines, à l’autre avec la générosité de cœur. Sans oublier la santé, le sport, les balades en forêt ou en montagnes, les voyages, la lecture, le ciné, la musique et, bien sûr, la table comme lieu sacré de la rencontre des goûts, du plaisir et des sens! Oui, loin des violences, du bruit, de l’agressivité, des faux-semblants, du paraître, de la superficialité, des tensions, du stress et de la méchanceté. Ce dernier message je l’ai jeté dans une bouteille à la mer en novembre dernier. Peut-être qu’aujourd’hui il trouvera un écho?

Non Ophélie, ce n’est pas la fin du monde, mais c’est la fin d’un monde.

Bonne chance!
JPK

La vie à IENA jour après jour


  • OuiNon