IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC

La vie à IENA au 54e jour

Une bataille de gagnée, mais pas la guerre!

À la veille de cette date du 11 mai marquant dans la plupart de nos sociétés la date de déconfinement sur un large front et le retour d’une liberté mesurée, on ne peut s’empêcher d’appeler à la prudence.
Le virus n’a pas disparu par enchantement. Il est bien là. Il continue d’agir et de causer des dégâts sanitaires, sociaux et économiques. Certes, la circulation routière repart, les trains circulent, les restaurants rouvrent, le travail reprend dans nombre d’entreprises. Ici, à l’IENA les pistes sont plus belles que jamais, les paddocks sont installés et le military s’offre aux cavaliers avides d’émotions. La nature, elle aussi, est plus belle que jamais et nous invite aux ballades.

Ces réalités ne sont toutefois pas un trompe l’œil. C’est bien celles que nous percevons. Mais c’est sans compter avec ce que nous ne voyons pas. La présence de ce virus invisible nous oblige, plus que jamais, à conserver et à renforcer l’application des mesures barrières. Le port du masque lorsque les distances ne peuvent pas être respectées n’est pas ridicule. Savoir ne pas être tenter par un moment plus festif et convivial entre amis est un acte de sagesse et de courage. Le virus est encore bien là. Le retour à un confinement, à des interdictions aussi!

Et sans vouloir jouer les rabat-joie, dès lundi, ce sont les premiers effets de la crise sociale et économique tant annoncée qui nous attendent. Eux aussi, nous ne les voyons pas. Mais chaque jour davantage ils se feront sentir. Sans aucun doute, les entreprises, les femmes et les hommes de ce pays seront touchés. Les files de personnes démunies attendant, dans notre pays, de recevoir de quoi manger doivent nous rappeler que si une bataille est gagnée, la guerre, elle, ne l’est pas! Le courage et la solidarité nous permettront d’affronter les champs de bataille qui s’annoncent.

«La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres.» Victor Hugo.

Belle journée à vous.
JPK

La vie à IENA jour après jour


  • OuiNon