IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC

La vie à IENA au 41e jour

Trente-cinq jours sans pluie! Une période ensoleillée qui nous éloigne quelque peu de notre manège.

Cette imposante construction est aujourd’hui encore silencieuse. Une belle occasion d’en faire une très brève visite. Elle est construite sur une solide base constituée de plus de 100 pieux en béton «battus» dans le sol à plus de 10 mètres de profondeur. Des pièces de même matière offrent discrètement 4 tribunes accueillant les spectateurs pour les courses, ainsi que les compétitions qui se disputent sur le grand paddock ou à l’intérieur du manège.

La charpente unique en son genre à l’époque de la construction, en 1997, mérite la visite. Les fermes en bois lamellé-collé créent un espace généreux de plus de 20’000 m3. Au sol, le manège et le contre-manège permettent à de nombreux cavaliers individuellement ou en groupes de s’entraîner, à l’abri des intempéries, sur une surface en sable de qualité de 3’400 m2. Enfin, le manège abrite plus de 300 m2 de bureaux et un grand restaurant avec terrasse.

Bien fréquentés en début de l’année, tous ces lieux sont aujourd’hui vides ou presque. Le restaurant est muet, fermé, et seules quelques rares personnes occupent les bureaux. Depuis le 15 mars, le manège résonne uniquement des chants des oiseaux qui ont profité largement de s’installer aux endroits les plus propices offerts par la charpente.

Ce lieu a été construit pour accueillir la vie, le mouvement, les échanges, la joie. Il appartient aux hommes et aux femmes réunis par le bonheur de vivre leur passion pour le cheval en toute liberté, en pleine nature, et celui de se retrouver en toute amitié loin des soucis quotidiens.

Si ce sentiment de solitude souligné par un étourdissant silence me gagne quelques instants, il est vite remplacé par l’idée d’aménager ces prochains jours la terrasse et l’intérieur du restaurant en conformité avec les règles de distanciation. De même, les obstacles à l’intérieur comme à l’extérieur du manège reprendront leurs places et le bruit du téléphone se fera à nouveau présent dans les bureaux. Les courses de chevaux, les concours, l’école de poneys, l’Académie et les entraînements sont au programme du mois de mai! La vie à l’IENA reprendra, c’est une certitude que je souhaite vous faire partager avec confiance!

L’arrivée de ce mois de mai est donc pleine de promesses. D’ailleurs, ce matin, j’ai croisé les premières hirondelles de retour de leur villégiature hivernale!

Les mesures barrières et les règles de distanciation, voire le port d’un masque lorsqu’il est difficile de les respecter, n’empêchent pas de sourire et de se réjouir.

Très belle journée à vous.
JPK

La vie à IENA jour après jour


  • OuiNon