IENA
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC
Turf-Suisse

Dimanche 19 juillet à Avenches : les pronos

C1 Un Prix d'Eté passionnant

Notre favori

Brandeis Jet (1) a connu tous les malheurs du monde sur l’herbe récemment, revenant finir très vite mais trop tard. Avec un meilleur parcours cette fois il peut renouer avec la victoire, comme il l’avait fait lors de ses premiers pas en Suisse en surclassant une opposition similaire.

L'opposition directe

La course est très ouverte et les concurrents de qualité ne manquent pas. Méfions-nous des deux « Allegra » Ulysse de Foutain (6) et Vessillo As (7). Les soucis d’allure d’Ulysse de Foutain semblent désormais réglé et il va se présenter pieds nus, chose très rare dans sa carrière, après deux courses de rentrée. Vessillo As semble quant à lui revenir à un excellent niveau – n’oublions pas qu’en début de carrière il faisait jeu égal en Italie avec des concurrents de la trempe de Vivid Wise As ou Vitruvio -, comme en atteste sa récente victoire dans un très bon style dans le Prix des Elites. S’il négocie bien son départ volté (au grand galop lors de sa seule tentative), il faudra compter avec lui.

Les outsiders

Tobrouk de Payré (1) vient de réaliser une démonstration sur l’herbe mais aura la lourde tâche de rendre la distance. Il serait toutefois hasardeux de l’écarter complètement, tout comme Capraio (10), un peu décevant dans le Prix des Elites mais qui aura désormais deux courses dans les jambes après une longue absence, Adios (11), qui peut aller de l’avant, Ubisoft le Fol (9), irréprochable sans ses fers, ou encore Athis Deladou (5), pas incapable d’un coup d’éclat s’il reste au trot.

Notre sélection en chiffre

3-6-7-1-10-11

La synthèse de la presse

3-7-11-1-10-6

Les avis des pros

1 Tobrouk de Payré
(M.-A.Bovay, entraîneur-driver)
Il a été vraiment très bon pour s’imposer dernièrement. Il a montré un changement de vitesse sur l’herbe qu’il n’avait pas réalisé jusque-là. Je trouve qu’il est revenu aussi bien que lors de ses très belles performances de l’été passé. Maintenant ce n’est pas un bon engagement ici. Il doit rendre la distance et je ne veux pas le casser pour ça. Je vais le courir sagement et venir finir sur les autres. Avant le coup il faut donc plutôt l’envisager pour une place que pour la victoire.
3 Brandeis Jet
(V.Henry, entraîneur-driver)
Il a été pris de vitesse au départ sur l’herbe la dernière fois et ensuite ce fut un cauchemar, je n’ai jamais pu le sortir de la corde. Il a tout de même réalisé une très belle fin de course mais il était juste trop loin. Il a travaillé un peu moins dur depuis, donc j’espère qu’il ne manquera pas de condition même s’il me semble bien. Ce n’est pas un grand débouleur, il faudra que ça se passe bien au départ, mais si c’est le cas et qu’il bénéficie d’un parcours sans encombre il devrait bien faire.
5 Athis Deladou
(V.Gonin, entraîneur-driver)
Il montre du mieux à l’entraînement mais ne semble pas encore au top. Il va garder sa ferrure d’entraînement pour être confortable. Le but est avant tout de le voir faire un parcours propre afin que l’on puisse mieux analyser les réglages à effectuer. Sur sa classe il n’est toutefois pas incapable de rentrer dans les 4-5 premiers, il ne faut pas complètement l’écarter.
9 Ubisoft le Fol
(J.-C.Gardaz, entraîneur-driver)
Il monte en condition mais n’est pas encore revenu à 100%. Ici il affronte un très bon lot et n’a pas été gâté lors du tirage au sort des places de départ. On va certainement devoir subir la course qui s’annonce assez tactique. Ça risque d’être difficile de revenir de derrière. Dans ces conditions j’ai de la peine à être confiant. Il devrait se battre pour la 4-5e place.
10 Capraio
(R.Aebischer, entraîneur)
C’est un cheval de classe mais après avoir été arrêté pendant 18 mois il a besoin de temps pour retrouver son meilleur niveau. Sa 2e course était moins bonne que sa rentrée mais c’est souvent le cas et en plus il n’a pas eu le meilleur des parcours. Il a besoin de retrouver le rythme de la compétition donc j’essaie de le courir autant que possible. Il est en progrès mais aura certainement besoin de quelques courses encore pour être à 100%.

C2 La nouvelle "Kueen" d'Avenches ?

Notre favori

Kueen Occagnes (6) a laissé une impression folle lors de ses deux seules sorties, montrant qu’elle semble actuellement évoluer dans une autre dimension que ses contemporains. Si elle négocie bien le départ volté qu’elle va, comme beaucoup dans ce lot, découvrir, elle s’annonce très difficile à battre.

L'opposition directe

Après des débuts victorieux, Hélios Debau (7) n’a jamais pu trouver l’ouverture dans la phase finale du Prix d’Essai remporté par Kueen Occagnes. S’il n’aurait sans doute pas pu inquiéter sa rivale, il a prouvé qu’il était compétitif dans ce genre de lot et devrait à nouveau s’illustrer.
Invaincu l’an passé, s’imposant notamment facilement dans le Critérium des 2 Ans, Harrisburg (1) s’est rapidement montré fautif lors de ses deux sorties de 2020. À condition de rester sage, il semble être le seul concurrent des 25m éventuellement capable de venir titiller sa compagne d’entraînement.

Les outsiders

Harmony Rose (3), régulière, Hello d’Harcourt (4), lauréat pour ses débuts en Suisse, Hold Up Cédé (5), sur la montante, et Hermanda Mat (2), à ne pas condamner sur sa rentrée, ont tous montré des moyens mais semblent condamnés à lutter pour les places d’honneur. Il faudra également surveiller Hippie de Joma (13) pour ses premiers pas sur notre sol, lui qui s’était qualifié dans un bon chrono du côté de Wolvega.

Notre sélection en chiffre

6-7-1-3-4-13

La synthèse de la presse

6-7-1-3-13-2-4

Les avis des pros

1 Harrisburg – 6 Kueen Occagnes
(R.Aebischer, entraîneur)
Harrisburg est en pleine crise de croissance. Je pense que c’est ce qui explique ses fautes mais à l’entraînement il n’est pas comme ça donc je le reprends en course pour voir ce qu’il en est vraiment. Je vais vraiment le courir pour lui. Maintenant il possède beaucoup de classe et je ne vais l’empêcher de rien si ça se passe bien.
Kueen Occagnes est une pouliche que j’estime beaucoup. Ma femme va la découvrir en compétition mais elle n’est pas compliquée. La seule chose qu’elle peut avoir contre elle c’est que ce sera la première fois à la volte en compétition. Elle a toutefois été dressée à l’entraînement avec ce mode de départ, ça devrait bien se passer.
7 Hélios Debau – 13 Hippie de Joma
(M.-A.Bovay, entraîneur-driver)
Hélios Debau est un poulain que j’estime beaucoup. Il est très grand et peu précoce mais c’est un vrai sujet d’avenir. Sa dernière course est vraiment très bonne. J’avais choisi de le courir en dedans, mais si j’avais pris le wagon de l’extérieur dans le dernier tournant il aurait certainement pris la 2e place. C’est une belle course pour lui ici, il doit pouvoir viser une place sur le podium.
Hippie de Joma est également un cheval intéressant. Cela ne fait toutefois qu’un mois qu’il est chez moi, c’est une vraie prise de contact. Il va courir sagement et venir finir. Peut-être qu’il vaut mieux le regarder courir cette fois, mais il sera à suivre lors de ces prochaines semaines.
10 Humpty Doo Creek
(V.Gonin, entraîneur-driver)
Il a montré de nets progrès lors de sa dernière course. Ici il monte de catégorie et affronte des chevaux plus aguerris que lui et qui ont certainement plus de classe, ce sera plus difficile. J’espère toutefois qu’il continuera à montrer des progrès et qu’il puisse accrocher une place.

C3 Good Vibrations, rentrée attendue

Notre favori

Tenue en haute estime par son entourage, Good Vibrations (5) pourrait bien faire des étincelles dès sa rentrée, elle qui avait terminé sa saison 2019 de brillante manière, prouvant qu’elle pouvait rivaliser avec les meilleurs de sa génération.

L'opposition directe

Son compagnon d’entraînement et de casaque Gwaii Haanas (9) sera toutefois un concurrent de choix. À ne pas juger sur sa dernière sortie où il a été victime d’un mauvais parcours, ce sujet de classe, lauréat sur l’hippodrome de Solvalla l’été passé, devrait vite remettre les pendules à l’heure.
Foryou du Chatault (3) tentera d’arbitrer les débats. Aussi doué que fantasque, il n’aurait qu’à rester au trot d’un bout à l’autre du parcours pour jouer les premiers rôles.

Les outsiders

Forbidden Love (7), qui a échoué d’un rien récemment mais a montré sa forme actuelle, et Flicflac (6), qui va essayer de franchir un cap en étant pieds nus pour la première fois, peuvent également s’immiscer dans la lutte finale.

Notre sélection en chiffre

5-9-3-7-6

La synthèse de la presse

7-3-9-5-2-6

Les avis des pros

3 Foryou du Chatault – 6 Flicflac
(M.-A.Bovay, entraîneur)
Foryou du Chatault a été très bon pour s’imposer récemment, il l’a fait avec de la marge. Il ne sera pas déferré cette fois-ci mais sera ferré très léger derrière, cela ne devrait pas changer grand chose. Il faut toujours se montrer prudent en début de course avec lui mais ensuite il peut dérouler. J’en attends une confirmation.
Flicflac est sérieux et régulier mais ne possède pas la même marge de progression. On le déferre pour tenter de lui faire passer un palier, il faut voir ce que ça va donner.
5 Good Vibrations – 8 Gwaii Haanas
(R.Aebischer, entraîneur)
Good Vibrations est une jument que je tiens en haute estime. C’est une petite teigneuse qui ne lâche jamais le morceau. Elle effectue sa rentrée mais elle est prête. Elle devrait très bien courir.
Gwaii Haanas est un cheval de classe mais fragile, je le respecte beaucoup à l’entraînement et ne peux pas le travailler trop dur. Il n’est donc pas encore revenu à son meilleur niveau et va monter en condition au fil des courses. La dernière fois ce n’était tout de même pas si mal car il n’a pas eu un bon parcours. Il a peut-être plus de classe que la jument mais je ne serais pas surpris si elle venait à le battre dans cette course.

  • OuiNon