Institut Équestre National d'Avenches
Galop Suisse  |  Suisse Trot  |  SPV/FSC

COMMENT PARIER?

Les paris hippiques: multiplicateurs d'émotions!

Parier sur un cheval c’est partager sa destinée le temps d’une course et vibrer avec lui : s’il gagne alors vous aussi ! Les paris sont donc un excellent moyen de pimenter encore davantage votre visite sur l’hippodrome d’Avenches. Ils permettent également de financer la filière hippique puisqu’un pourcentage des enjeux est prélevé pour rétribuer propriétaires, entraîneurs, drivers, jockeys et éleveurs. Sans paris, pas de courses !

QUELQUES NOTIONS DE BASE

LES COTES

Avec le système de pari mutuel, chaque cheval se voit attribuer une cote en fonction des enjeux misés. Plus les parieurs croient en les chances d’un cheval, plus ils investissent d’argent sur lui, et plus sa cote sera basse.

Exemple: si vous misez CHF 2.- sur un cheval proposé à la cote de 2,5 et qu’il gagne, vous empocherez CHF 5.-. Si sa cote est de 25 vous gagnerez CHF 50.-

LE CONSEIL

de l'expert

Les favoris sont souvent à la fête à Avenches. Pour gagner plus souvent, orientez-vous donc de préférence vers les chevaux ayant une cote inférieure à 8

LA MUSIQUE

Oui oui vous avez bien lu, on parle bien de «musique» pour un cheval! Elle désigne simplement les dernières performances d’un cheval qui, une fois mises l’une à côté de l’autre, ressemblent à des notes de musique, d’où ce drôle de terme! Elle est essentielle car elle renseigne sur l’état de forme d’un cheval.

La musique se compose d’une succession de chiffres et de lettres indiquant les classements et la discipline dans laquelle ils ont été obtenus.

Exemple (trot): 2a3aDa1m5a3mDm6a0a

Exemple (galop): 2p1p4p5h4pAsTs3p

1, 2, 3,…7 = 1ere, 2e, 3e,…7e place

0 = au-delà de la 7e place   |   D = disqualifié   |  A = arrêté
T = tombé   |   a = trot attelé   |   m = trot monté   |   p = plat
h = haies   |   s = steeple-chase   |   c = cross

LE CONSEIL

de l'expert

Pour gagner plus souvent, privilégiez les chevaux réguliers et dont les dernières performances sont bonnes!

HANDICAP

Si c’étaient toujours les mêmes qui gagnaient ce ne serait plus drôle, non?
Pour donner lieu à des courses à suspense, les chevaux réputés meilleurs doivent généralement supporter un handicap.

Au galop, le poids étant ennemi de la vitesse, c’est lui qui sert de variable d’ajustement. Dans les courses labellisées «handicap», chaque concurrent se voit attribuer une valeur théorique, évolutive au fil des performances du cheval, par le handicapeur officiel de Galop Suisse. Plus sa valeur est haute et plus il doit porter de poids. Ainsi, dans ces épreuves, au départ tous les chevaux ont théoriquement la même chance de gagner, ce qui donne souvent lieu à des arrivées très serrées!

Au trot attelé, la notion de poids n’existe pas mais les meilleurs chevaux peuvent être pénalisés par une distance plus longue à parcourir en fonction des gains obtenus durant leur carrière.
Par exemple, il se peut que dans une course les chevaux ayant gagné plus de CHF 50’000 doivent 25m à ceux n’ayant pas encore gagné cette somme.

LE CONSEIL

de l'expert

Cherchez le «bon engagement», c’est-à-dire le trotteur qui se trouve à la limite du recul ou le galopeur qui est pris à une valeur handicap qui vous semble trop basse par rapport à sa réelle qualité.


    • OuiNon